Forum du VTT Club des Bois Noirs

Tout ce qui se passe autour du VTT dans les Bois Noirs !!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Une chute pas comme les autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cgb

avatar

Masculin Nombre de messages : 52
Age : 33
Localisation : Le pays légendaire de la chèvre et de l'oie
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Une chute pas comme les autres   Lun 4 Juin - 22:14

Merci Rems I love you pour cette description très pointue, très détaillée contenant un suspens hors norme:

Le lieu : A la Foret, commune de Viscomtat, au pied du Grand bois.


La situation : une gigantesque mouille infâme et gluante sur la largeur du chemin et environ 10m de long.


Le déroulement du film (en plein festival de Cannes) :

J'attaque le premier la mouille sur la droite, la roue avant s'enfonce de 25 cm dans la merde, je préviens les collègues, normal, je dégraffe les pédales et je mets un pied à terre immédiatement sentant la traversée plus que délicate.

Le Gwen ne se démonte pas et fier comme un "bar tabac" attaque par la gauche pensant qu'il aurait plus de réussite. Que nenni. Le Gwen fait trois tours de pédales et se retrouve coincé en plein milieu de la mouille, pas de problème, un saut carpé vers l'extrème gauche, du style, tu vas voir comme je vais m'en sortir, et résultat les deux pieds dans la merde jusqu'aux chaussettes (coup de pot, il n'a pas de pédales auto...).

Franck se sentant tout d'un coup beaucoup mieux après avoir fait un petit tout droit dans la descente précédente, s'était lui-aussi élancé, tel un cheval fou dans les roues du Gwen, résultat, même punition...
Ah non, Franck, habile, parvenait à ne pas mettre les pieds dans la boue lorsque son vélo s'arrêtait lui aussi dans une trentaine de centimètre de poudreuse. Mais alors comment avait-il réussi une telle prouesse ?
Oh, ben, c'est tout simple, il avait posé le pied sur la roue arrière du Giant du Gwen. Le problème, c'est quand le Gwen a réussi à s'extirper tant bien que mal du bourbier, il a ramassé aussi son vélo, et mon Franck s'est quand même retrouvé les deux pieds dedans avec toutes les peines du monde à les décoller en tentant de faire suivre en plus des pieds, les chaussures qui elles, avaient une folle envie de rester planter dans la merde (coup de pot, il n'a pas de pédales auto...).

Vous ne devinez pas la fin de l'histoire par hasard ???

...
...
...
...

Notre ami Jean Yves, "Risque tout", pour les intimes, se dit finement :

"Bon, le Rems est passé à gauche, plantage, il s'est dégonflé en plus et il s'est même pas sali le salaud, Le Gwen, lui, est passé à droite, il s'est pas dégonflé au moins... d'un autre côté il s'est mis dans un sale état, et puis il fait 6 putain de degré ce matin dans ce pays de merde... Le Franck, il a pas fait mieux, même plutôt pire : il a pas failli récupérer ses pompes...
Qu'est ce que je risque, pfff, au pire, je fais pas mieux et je me salis les pompes et les chaussettes, bon c'est pas moi qui les lave, m'en fout. Au mieux, je passe, et là mes petits, c'est JeanYves le magnifique, el magnifico, el specializedico... Ah oui, c'est ça que je veux. Allez je me lance, à gauche, ça passe pas, à droite non plus, Bayrou aide moi, je vais tout droit...
Putain, ça marche, j'avance, faut dire que j'ai pris un peu d'élan, j'en étais sûr, ça va passer, tranquille mimile, en voiture simone, ça va passer, ça va passer, ça va p... Putain ça passe pas, et j'suis en plein milieu de cette merdasse, OAH, les boules j'y étais presque. Bon, c'est pas la fin du monde, les pieds dans la merde, ça n'a jamais tué personne. Bon alors je décalle un peu mon pied droit pour dégraffer facile ma pédale auto et puis je le pose délicatement dans la boue à côté. Je décalle, putain, je décalle pas, merde putain d'équilibre, pas maintenant, AHHHHHHHHHHHHHHHHHHH"

Résultat :

Jean Yves s'est légèrement retrouvé à plat dans une petite trentaine de cm de boue, les pieds dans ses pompes, et les pompes agraffés au VTT.

Je crois qu'on s'est marré comme jamais.

@+ pour de nouvelles aventures...


Des nouvelles d'accord, mais aussi sympathique que celle ci ça va être dur Exclamation

bom
Cgb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une chute pas comme les autres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» UN VFR VTEC PAS COMME LES AUTRES
» Réglage d'un moteur pas comme les autres ....
» Nouveau pas comme les autres :)
» Une usine pas comme les autres (Video)
» les motardes sont des motards comme les autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du VTT Club des Bois Noirs :: Le bistrot du coin-
Sauter vers: